Article

Selon un récent sondage, 55 % des Français craignent que les banques leur accordent un prêt immobilier moins important que ce qu'ils auraient pu obtenir avant la mise en place du prélèvement à la source.

2018-12-28T15:00:00+0100