Article

Le ministre de l'Économie et des Finances a précisé que l'administration fiscale appliquera de manière mesurée la nouvelle définition de l'abus de droit, sans chercher à déstabiliser les stratégies patrimoniales des contribuables.

2019-06-25T10:00:00+0200