Secteurs

C'est une première en France. Grâce à une évaluation favorable de la HAS, cette solution de suivi à distance des patients devrait être prise en charge par l'Assurance maladie d'ici fin 2019.

2019-07-10T12:00:00+0200